La fondation Zoein veut aider les étudiants à transformer leurs idées.

« La Fondation Zoein veut aider les étudiants à transformer leurs idées ». C’est le titre d’un article paru dans Le Matin Dimanche du 11 mars 2018. Son auteur Philippe Le Bé y décrit les trois axes de cette fondation créée par la philosophe et économiste Sophie Swaton, enseignante à l’Université de Lausanne: soutenir et accompagner les travaux de recherche fondamentale des étudiants, recenser et mettre en réseaux les expérimentations écologiques en Suisse, informer et susciter le débat public autour de la durabilité. «Quand on a beaucoup reçu, on doit beaucoup donner», souligne Sophie Swaton. A ses yeux, l’économie sociale et solidaire est une nécessité vitale pour notre société déboussolée, en quête d’un vivre autrement notamment incarné par la jeune génération.Cliquez ici pour voir l’article en PDF.

Comments are closed.