• La place de l’être humain dans la nature : qui domine ?

    Interroger la place de l’être humain dans la nature, constater froidement les effets de son action, c’est être rapidement conduit à remettre en cause la place prépondérante qui lui est usuellement attribuée. Celle, appuyée par une certaine interprétation de la Genèse, qui consacre l’Homme comme l’espèce dominante.

  • La face cachée de notre fascination pour Mars

    Surnommée « la planète rouge » en raison de sa couleur due à l’abondance de l’oxyde de fer à sa surface, Mars, quatrième parmi les huit planètes du système solaire, par ordre de distance croissante au soleil interroge et fascine. Déjà associée dans l’Antiquité au dieu romain de la guerre,

  • Le mot de la fondatrice

    Depuis que j’ai rejoint le groupe des humanités environnementales de l’Institut de géographie et durabilité de l’Université de Lausanne en 2015, je constate à quel point nos recherches et nos actions sont complémentaires et doivent se développer dans une perspective commune pour tenter d’accélérer la transition écologique et solidaire et